Le voyage, qui s’est déroulé du mercredi 8 au dimanche 12
juin, fut un grand succès. Tout le monde s’est réuni sur la place à Halanzy tôt
le matin de mercredi pour charger les voitures suiveuses avec nos bagages et
équipement. Suite à la photo de groupe traditionnelle, 10 des 14 cyclos ont
enjambés leurs vélos pour entamer la route vers Reims, suivis des 4 voitures, avec
une température de 14°C et sous un ciel menaçant. À Stenay (km 44), notre arrêt
pour le premier ravitaillement, nous étions toujours sans pluie ;
cependant, en route pour notre repas de midi au bistrot « Le Vert d’Eau »
(km 82), nous étions bien mouillés par la pluie. Les derniers kilomètres, de
Sillery à l’Hôtel « Au Tambour », sont sur la piste appelée « la
Coulée verte ». Le soir, nous dînons près de l’hôtel au restaurant
“La Parenthèse”.

Jour n° 2 : Randonnée de 104 km de Reims à Épernay
(aller/retour). Serge et Bernard nous rejoignent à Reims pour la randonnée. Le
repas de midi a été généreusement offert à Pierry chez Serge et Évelyne. Le
soir, nous dînons pour la deuxième fois près de l’hôtel au restaurant “La
Parenthèse”.

Jour n° 3 : La randonnée d’aujourd’hui nous emmène au
nord-ouest de Reims. Bernard et Serge arrivent de Pierry pour nous accompagner,
ainsi que Frédérique, Alain et Séb qui ont fait le trajet de Halanzy. À midi
nous prenons notre repas dans le village de Bourg-et-Comin au restaurant « Le
Triskell ». Le soir, nous dînons dans le restaurant « Côté Cuisine »
près du centre de Reims.

Jour n° 4 : Ce samedi une randonnée de 50 km est prévue,
laissant l’après-midi libre pour nous tous de faire du « sightseeing »
dans la ville. Suite à un manque de direction près de Nauroy, village
complètement détruit dans la Grande Guerre, les cyclos font 22 km en plus ! Le
repas de midi est au restaurant « Le Gaulois » dans la zone piétonne
de Reims. Le soir, nous dînons dans le restaurant « Côté Cuisine »
près du centre de Reims.

Jour n° 5 : Notre dernier jour et
le retour vers Halanzy (162 km à 26,3 km/h !) Une température idéale et un
léger vent dans le dos; une journée sans pluie, sauf pour la drache nationale à
la fin de notre repas à l’Hôtel du Saumon de Buzancy, et une demi-heure après
notre arrivée à Halanzy … Quelle Chance !